Communiqué de presse

Grand Paris Habitat réunit les acteurs du Grand Paris pour poursuivre la construction du Grand Paris du logement

Mardi 5 décembre 2017 se tenait la deuxième édition du séminaire « Construire le Grand Paris du logement » organisé par Grand Paris Habitat et qui a réuni près de 400 participants. Le séminaire a été l’occasion d’échanger et de réfléchir sur les projets du Grand Paris, dans le cadre de trois tables rondes thématiques.
 

Développer le Grand Paris des projets : retour sur « Inventons la Métropole du Grand Paris »

Au cours de cette première table ronde, organisateurs et membres des jurys d’un côté, et porteurs de sites et opérateurs (promoteurs et bailleurs) de l’autre sont revenus sur la genèse et les objectifs, ainsi que sur les innovations marquantes et projets concrets de cet appel à projets. Thomas Degos, directeur général des services de la Métropole du Grand Paris, a souligné le succès de cette première consultation métropolitaine qui prévoit « la construction de 14 290 logements, dont près de 3 000 sociaux », et qui a permis l’émergence « d’une nouvelle façon d’imaginer la métropole de demain ».

Accélérer l’émergence de smart cities pour tous : les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024

Cette table ronde avait pour ambition de partager les enjeux de cet événement tant attendu et qui ne manque pas de susciter une part de rêve. Projet d’aménagement global et projet sportif mondial, les Jeux sont également un projet de développement des territoires dans lequel il est primordial de penser l’héritage, afin que les deux villages (des athlètes et des médias) soient à terme de véritables quartiers de ville. Les interventions sont revenues sur la nécessaire association des habitants, permettant de fédérer et de créer du lien social autour de cet événement, mais également sur l’importance d’anticiper l’avenir et de rendre cette ville durable et attractive pour les habitants. Pour Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, « le défi continue en 2025 avec des perspectives pour les habitants pour mieux habiter, se divertir et se transporter ». « Si nous voulons que nos villes ne soient pas obsolètes, il faudra les penser dans leurs mutations et leurs réversibilité » a également souligné Patrick Braouezec, président de Plaine Commune.

Innover pour sécuriser ces investissements

Au cours de cette dernière table ronde, les échanges se sont concentrés sur la nécessité pour la France, dont le Grand Paris est la vitrine mondiale, de revoir son modèle d’aménagement pour mieux répondre aux besoins des habitants et de s’adapter à la réforme de la politique du logement, notamment sur le plan des financements. « Il faut cesser de penser les grandes opérations de développement urbain et d'aménagement sur un mode de financement principalement public et le modèle entrepreneurial doit se développer dans tous les secteurs. Par conséquent, il faudra apprendre à financer autrement le logement social », a ainsi précisé


André Yché, président du directoire du groupe SNI et président du conseil de surveillance de Grand Paris Habitat.

En conclusion du séminaire, Yannick Imbert, préfet et secrétaire général des affaires régionales d’Ile-de-France, a salué la qualité des échanges qui ont su restituer l'enjeu du logement dans l'enjeu global que représente le Grand Paris. Bien que le contexte actuel soit favorable, la réussite du Grand Paris nécessite cependant de trouver un nouveau modèle institutionnel de gouvernance pour remédier aux fractures sociales et territoriales. « L’approche territoriale et l’intégration de la dimension de l’investissement ne sera possible que si les fractures sociales et territoriales sont résolues » a indiqué le préfet Imbert.

Grand Paris Habitat s’impose comme un acteur de référence du Grand Paris du logement

Créé il y a maintenant près de 3 ans, Grand Paris Habitat a réussi à devenir un acteur incontournable du Grand Paris du logement, comme l’a rappelé en introduction du séminaire Manuel Flam, directeur général du groupe SNI et président du directoire de Grand Paris Habitat.

Le GIE a d’abord fortement augmenté le volume de production et de réhabilitation de logements sur le territoire francilien.

Il a également construit - via une série de partenariats - une offre urbaine globale qu’il met à disposition des collectivités et qui lui permet d’adresser les projets urbains complexes en mobilisant un réseau d’acteurs intervenant sur toutes les dimensions de la ville (habitat, mais aussi mobilité, environnement, aménagement, logistique ou services à la personne).

Après le succès dans le cadre de l’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris » pour lequel il a été désigné lauréat de 6 sites, Grand Paris Habitat compte poursuivre son implication dans les grands projets urbains en accompagnant les territoires à faire des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 un projet ambitieux, au service des habitants.

Enfin, avec ses logements à la fois durables, réversibles et connectés, Grand Paris Habitat participe à bâtir la « Smart City » de demain. Tout particulièrement, le GIE francilien entend prendre au plus vite le virage de la transition numérique et « connecter » l’ensemble de son patrimoine locatif.
 
 

Le groupe SNI et Grand Paris Habitat
Filiale immobilière à vocation d'intérêt général de la Caisse des Dépôts, le groupe SNI est le premier bailleur français. Le Groupe couvre l’intégralité de l’offre locative et s’investit pour favoriser la mise en œuvre d’un véritable parcours résidentiel et d’une meilleure accessibilité à la propriété. Le Groupe possède 348 000 logements dont 262 000 sociaux et très sociaux et 86 000 intermédiaires.
Créé en janvier 2015, Grand Paris Habitat est l’opérateur du groupe SNI dédié à la production de logements et à la revalorisation du patrimoine sur le territoire du Grand Paris (métropole, grande couronne et Oise), pour le compte des entités franciliennes du Groupe et pour le compte d’adhérents externes (aujourd’hui au nombre de quatre : Hauts-de-Seine Habitat, Versailles Habitat, Val d’Oise Habitat et l’OPH de Bagnolet).
C’est un Groupement d’Intérêt Économique (GIE) qui rassemble les équipes de développement, de maîtrise d’ouvrage et de renouvellement urbain des entités du groupe SNI sur le territoire francilien : les deux Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH), EFIDIS et OSICA, et l’établissement SNI Ile-de- France qui produit du logement intermédiaire et libre sur ce territoire.
Grand Paris Habitat poursuit l’objectif ambitieux, d’ici 2026, de produire, pour l’ensemble de ses adhérents, 42 000 logements sociaux et intermédiaires et de réaliser la réhabilitation lourde de 40 000 logements, auxquels il faut ajouter les résidentialisations et démolitions dans le cadre de l’ANRU. Pour ce faire, il achète des terrains, des immeubles (acquisition-amélioration ou VEFA) et agit en qualité d’ensemblier urbain lorsque c’est nécessaire.
Il est l’interlocuteur privilégié des acteurs de l’aménagement, de l’équipement et du logement à l’échelle francilienne.
Pour en savoir plus : http://www.groupesni.fr et www.grandparishabitat-groupesni.fr



Presse contact

Julie Arnaud, Attachée de presse
+33(0)7 52 62 52 71 / jarnaud@groupesni.fr
BANQUE DES TERRITOIRES